Digital Detox Institute® is a slow-down to speed up, not a start-up.

L’objectif

Devenir le site de référence, en terme de contenu, de solutions
pour UN BIEN ÊTRE NUMÉRIQUE.

L’intention

Rendre à l’individu son attention, son discernement et son libre arbitre.
Nous, utilisateurs, sommes passés de la joie d’être captivé à la tyrannie de la captivité.

On appelle cela la CAPTOLOGIE DE L’ATTENTION

  • Reprendre le contrôle de sa vie… digitale !
  • L’enjeu est celui de la « transition », de la transformation, de la transmission.
  • L’écologie numérique, une responsabilité collective et individuelle. Mettons-nous en mouvement à tous les niveaux, sociétal, organisationnel, managérial et individuel.
    Si nous voulons protéger les nouvelles générations, nées avec le digital, cela passe d’abord par l’exemplarité des parents/des adultes.
  • Tout le monde sait, peu agissent ou pas assez. Pourquoi ?
  • Comment passer de la connaissance à la conscience ?
La mission

Au-déla de sensibiliser, d’informer, de former, d’accompagner,
il s’agit de contribuer à

une prise de conscience globale et pérenne, à travers des expériences sur mesure, adaptées à votre besoin et vos attentes. Et multiplier le nombre de « e-acteurs » qui porteront la cause.

Pourquoi ?
L’efficacité, la performance et la productivité demandent toutes notre attention.

A destination de qui ?
Du grand public et de l’employeur, dans le cadre du plan de formation, du DRH pour participer au contenu de QVT.

Alors, il en pense quoi le Digital Detox Institute® de tout ça ?

Avec l’arrivée de toutes les innovations qui ont révolutionné notre monde, nous avons assisté aux 4 mêmes phases :

émerveillement / pilote automatique / stress infobésité / équilibre ou burn out

Ce surgissement soudain des possibilités infinies de connexion, après une période initiale d’enthousiasme, conduit chaque utilisateur à réfléchir sur la façon de savourer le meilleur de la technologie sans qu’elle prenne le meilleur de nous.

La question se pose de savoir comment vivre notre vie à notre guise tout en sortant de la tyrannie du numériques et en évitant la dépendance.

Il y a aujourd’hui autant d’abonnements mobiles que d’êtres humains sur Terre !

Nous sommes plus connectés que jamais, nous sommes passés de l’ère analogique à l’ère numérique sans prendre conscience de la rupture anthropologique qui s’est glissé sous nos yeux et entre nos pouces .

Nous passons plus de la moitié de notre vie éveillée à regarder un écran. L’impact psychologique, social et culturel est réel. les smartphones créent des gens de plus en plus multitâches (mais de moins en moins efficaces), de plus en plus connectés entre eux (mais de plus en plus seuls) et de plus en plus informés (mais de moins en moins créatifs).

Notre capacité à rester équilibré en cette période de croissance technologique exponentielle et à créer des relations saines avec nos appareils numériques déterminera l’avenir de l’humanité et le nombre de burn out digital évité.

Le Digital Detox Institute® ne rejette pas les technologies, qui ont considérablement amélioré notre quotidien, facilitant l’accès à l’information, la musique, aux films, instantanément,  nous permettant d’organiser des manifestations, de parler avec des amis à l’autre bout du monde, de faire passer des messages, nous aidant à nous orienter …la liste est infinie.

Le Digital Detox Institute®, vous propose des solutions et vous accompagne dans une démarche engageante pour limiter le burn out digital, retrouver une connexion, préparer le terrain pour les générations futures et redéfinir ce que signifie être connecté.

Nous donnons aux gens la possibilité de faire une pause et de renouer avec ce qui est le plus important pour eux.

Que vous souhaitiez amener votre entreprise à un digital detox Camp pour adultes , être inspiré par une série de conférences, des ateliers pratiques, des récréations, des formations sans écrans, nous proposons depuis quelques années  une expérience. Une  expérience qui aura un impact durable. Nous permettons après ces expériences de maintenir une culture d’équilibre, afin que le programme ne se termine pas lorsque nous disons au revoir.

Qui sommes-nous ?

Coco Brac de la Perrière : l’Exploratrice initiatrice

Après des années en tant que directrice du développement dans les entreprises et chasseuse de tête chez MPage, je monte en 2008 ma structure d’exécutive coach auprès d’entreprises et d’organisations.

Conférencière trilingue,  coach de dirigeants, j’agis dans les situations de transformation des ressources et des prises de parole de leaders ressourcesetprojets.fr. Formatrice, enseignante, j’accompagne des futurs leaders, sur le leadership conscient dans des écoles comme l’ESCP.
Mes nombreuses missions de coaching en Birmanie me rapprochent de la méditation. Je me forme à la mindfulness et au programme MBSR.

Afin de concilier efficacité et sérénité au travail, je deviens Pionnière de la pleine conscience en entreprise www.pleineconscience-autravail.com, la gestion des émotions et la gestion des conflits (Conflict Dynamics Profile) et la gestion du stress.

J’aime permettre aux individus de faire des pas de coté pour des prises de conscience,  J’organise le plus grand dîner en silence et en Pleine Conscience de France www.dinerensilence.fr, et j’écris « Lâcher prise sans laisser tomber – Le pouvoir de la pleine conscience » aux éditions Fayard-2015 et « Tout est sérieux mais rien n’est grave – Le guide pour ne plus se prendre la tête » aux éditions Mazarine-2017.

Je conçois un programme de méditations pour l’App MIND, sur le silence, un luxe aujourd’hui.
Depuis 2014, l’enjeu de l’hyper connexion est une priorité pour moi J’organise des journées de Digital Detox et des conférences www.mindful-digitaldetox.com. J’ai conçu un programme Digital detox pour l’App Petit BamBou en France et en Espagne : 8 séances de 18mn qui invitent à observer la nature de notre rapport aux outils digitaux et à trouver la juste relation à mettre en place.

Reconnue pour mes capacités à mobiliser de nombreux acteurs de secteurs différents, j’accompagne des dirigeants en quête de connexion, de sens et de profondeur qui comprennent que savoir-faire est aussi important que savoir-être.

Ségolène de Kermel : l’Ambassadrice re-convertie

J’ai passé plus de 15 ans dans des fonctions commerciales, de vente et d’achat, à des postes opérationnels et de management, dans des entreprises de toutes tailles, françaises et internationales, dans des domaines variés comme la grande distribution et l’immobilier…

Tout cela m’a permis bien sûr d’expérimenter l’efficacité, la diversité, les richesses, les évolutions, et aussi les limites des organisations dans notre monde qui avance toujours plus vite. En parlant de vitesse… le 10 octobre 2018, inscription à un stage sur 8 semaines en MBSR (Mindfulness Based on Stress Reduction) avec Coco Brac de quelque chose…. J’y vais, sans trop savoir pourquoi. Ça sonne bien mindfulness. C’est tellement tendance à Paris ! J’ai le temps, je suis curieuse.  Au boulot, Je passe mes journées à écoper un projet qui prend l’eau alors j’en ai marre d’avoir les mains qui flétrissent.

En bonne contrôlante que je suis, je fais ce que Coco demande, En contrôlant bien tout ce qui pourrait arriver. 45 minutes quotidiennes de méditation ? Ok coco, même pas peur. Je suis cap’. Alors 45 minutes de « chut chut, non mon cerveau, tais-toi, chut, je ne pense à rien… je ne pense à rien…» DING, « ouf… ! » (pour ceux qui ne voient pas à quoi je fais allusion, il s’agit du DING libérateur que fait ce joli bol à apéro en cuivre qu’ont toutes les personnes qui méditent)

Après 4 bonnes semaines à attendre, l’état de lévitation … BIM. La claque. La révélation. Mon corps a parlé. Mes pensées ont laissé place aux émotions… aux sensations…. Je viens de comprendre ce que la mindfulness me propose, Ça n’est pas de prendre le contrôle sur mes pensées mais porter attention aux voyants qu’expriment mon cœur et mon corps.

Ce stage a été la bouée qui m’a permis de mettre les mots sur l’inconfort de cette noyade interminable, et avoir la force de dire stop.

Je me sentais sauvée, au sec. Alors j’ai accepté volontiers un nouveau challenge dans lequel j’ai mis toute mon énergie. Directrice commerciale au sein d’une filiale en pleine réorganisation. Je ne sais pas encore que ce stage a ouvert pour toujours, le tableau de bord de mes émotions et de mes sensations. Cette fois-ci, le bateau du projet est bien étanche, mais là c’est moi qui suis emportée par un tsunami, un tsunami digital ! j’ai 4 boites mails à gérer dont 2 génériques, 3 lignes de téléphone… je bois la tasse. Comme toute bonne contrôlante que je suis restée, je sais que ma tête en est capable. Et mon corps aussi si et seulement si mon cœur choisit où il va, et dans quel but.

Ça y est. Deuxième BIM. Déclic. Percée. Je décide de changer.

Il est temps de me réapproprier mon temps et de l’utiliser autrement.

Ce que je retiens, c’est la douleur de la tension, la puissance de l’attention, à soi et à l’autre, dans les relations ; qu’elles soient commerciales, professionnelles ou personnelles.

L’attention est la clé ! et ces dernières années, la mienne était devenue la proie idéale à qui savait au mieux la kidnapper. Qui est l’expert en la matière ? le digital.

La révolution numérique nous a donné cet immense pouvoir de multiplier les relations de manière instantanée. N’oublions pas que le digital est un outil au service de la relation, alors pourquoi ne pas commencer par prendre soin de la relation que nous avons avec le digital ?

Aujourd’hui j’ai choisi de faire ma part et de donner un nouveau sens à ma vie professionnelle en étant coach en individuel et en collectif auprès des entreprises, et en m’associant avec Coco, fondatrice du Digital Detox Institute. Ensemble nous avons à cœur d’informer et accompagner les organisations, sur les enjeux liés à l’hyperconnexion, et la rupture du lien relationnel, pour que chacun puisse reprendre le contrôle de sa vie… digitale.

Se réapproprier son attention c’est choisir de la poser au service de ses projets et de ses envies.

Le comité d’experts

Le Digital Detox Institute® fédère et anime un collectif de décideurs, de PDG, sociologues, psychiatres, professeurs, neuroscientifiques, addictologues, profondément préoccupés par la technologie, qui comprennent parfaitement comment l’hyperconnexion est un enjeu de santé publique.

Constituer ce collectif s’est imposé afin de pouvoir confronter les différentes opinions, porter une parole pluriprofessionnelle pour recréer un éveil culturel, engager les employés et appliquer une pression politique.

Stéphane Distinguin

Founder & CEO @FABERNOVEL,
Chairman @Cap Digital @Ecole Numerique

Denis Jacquet

CEO @La croissance & @EduFactory
Président Observatoire de l’Ubérisation. Président @Dayone Event

Thierry Jadot

Président France Blux MENA, Lecturer , Auteur