NOS SOLUTIONS DU DIGITAL DETOX INSTITUTE


Ces 5 solutions entrent tous dans le cadre des conventions de formation et peuvent accueillir entre 20 et 200 personnes
  • CONF’EXPÉRIENCE : Durée 1h30 – 10 à 800 personnes
  • PAUSE DIGITALE : Durée 2h30 – 10 à 100 personnes
  • JOURNÉE DIGITAL DETOX : Durée 7h – 10 à 100 personnes
  • FORMATIONS : Durée 6h ou 2 fois 6h – maximum 30 personnes
  • GROUPE MB-DD (Mindfulness Based – Digital Detox) : Durée 6 semaines (2h30 / semaine)
    – maximum 20 personnes
Pour en savoir plus, retrouvez ces 5 solutions ci-dessous.

Ces rendez-vous créés par Digital Detox Institute sont des moments pour des décideurs innovants et ambitieux, qui cherchent à donner un coup d’avance à leur entreprise

Est-on capable d’évaluer les coûts cachés imputables au manque d’attention et à l’absence de gestes de bienveillants ? Aux pertes de confiance ou de sens ? Au stress et à la (dé) pression ? En fournissant une expérience qui nourrit l’esprit et le corps sans les distractions numériques, nous prenons conscience des conséquences de la connexion et les bénéfices de la déconnexion, afin que vous puissiez transmettre cette expérience au sein de votre entreprise et réévaluer votre relation avec la technologie numérique. Les solutions Digital Detox ont été créés pour cela…

Nous avons pour mission d’aider votre entreprise à atteindre ses objectifs stratégiques en améliorant la performance, la créativité et la résilience.

Nos facultés d’attention et de concentration sont constamment perturbées par des sollicitations extérieures toujours plus nombreuses.
Cela se traduit par une forme d’addiction contre-productive à l’action. Ce fonctionnement multitâche associé à de l’infobésité, entraîne doucement au burn-out
Nous sommes entrés dans une « économie de l’attention », où la présence attentive est devenue la ressource la plus précieuse de l’entreprise.

A travers ces solutions, on traverse :

• F.O.M.O (Fear Of Missing Out) • J.O.M.O (Joy Of Missing Out) • Infobésité • Blurring • Multitasking • Nomophobie (No Mobile Phobia) • Phubbing (Phone Snubbing ou Cellfish, en référence au mot Selfish) • Vibrations fantômes • Binge watching • Oversharing

DROIT à la déconnexion
Tout va toujours plus vite. Avec quelles conséquences ? Enquête sur un hold-up attentionnel massif

Nombre de participants : entre 10 et 800
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 1h30
La transition numérique emporte tout sur son passage et au-delà de ce constat, nous notons une mutation profonde et insidieuse des comportements. Cette révolution digitale a fait voler en éclats les frontières sociales, comme si le monde était à notre portée via nos écrans, nous conférant une toute puissance et un pouvoir magique d’ubiquité. Les pratiques digitales génèrent la culture de l’immédiateté, du « tout tout de suite » réduisant notre patience en peau de chagrin. . La dictature du « like » et des « followers » révolutionne notre rapport au temps et aux autres et modifie notre écologie intérieure. Les sollicitations multiples piratent notre attention. Cette épidémie silencieuse qu’est L’hyper connexion a clairement des effets nuisibles sur la santé et devient un enjeu de Santé Publique. Les anthropologues s’agitent, les politiques s’interrogent, les psychologues alertent et les neurologues, les médecins accompagnent péniblement les détériorations de notre santé mentale. Ensemble nous devons apprendre à nous reconnecter.
Le développement formidable des technologies ouvre la perspective d’une ère nouvelle, le passage du web au mobile nous fait entrer dans un stade supérieur de l’hyper-connexion, où la vie se commandera et se partagera du bout du pouce, sur l’écran d’une tablette, autant de facilités inouïes et d’abondance, autant de domination et d’aliénation.

Public

Cette Conf’expérience d’1 heure s’adresse à tous les managers qui cherchent à donner un coup d’avance à leur entreprise.

Pré-requis

Aucun.

Certification

Aucun.

Programme

>> 20 mn : Informations, chiffres clés & conférence sur notre hyper-connexion
>> 40 mn : Vivre l’expérience de la mindfulness
>> 10 mn : Comment intégrer dans votre entreprise cette notion de partage
>> 15 mn : Questions / échanges

Est-on capable d’évaluer les coûts cachés imputables au manque d’attention et à l’absence de gestes bienveillants ? Aux pertes de confiance ou de sens ? Au stress et à la (dé)pression ?

En fournissant une expérience qui nourrit l’esprit et le corps sans les distractions numériques, nous prenons conscience des conséquences de la connexion et les bénéfices de la déconnexion, afin que vous puissiez transmettre cette expérience au sein de votre entreprise et réévaluer votre relation avec la technologie numérique. Ensemble, nous allons redéfinir ce que signifie être connecté, pour une vie réelle et digitale. Faire une pause, prendre de grandes respirations, s’interroger sur la technologie, regarder et réfléchir ce que cela provoque afin de développer des habitudes conscientes et renouer avec ce qui est le plus important pour vous.

    • 61% d’entre nous avouent être accro à internet et à leurs appareils.
    • 50% préfèrent communiquer numériquement que physiquement au travail, même à 10 mn de distance.
    • 67% vérifient leur appareil même lorsqu’il ne sonne pas ou ne vibre pas.
    • Le Français moyen consacre 35% de son temps de loisirs au web.
    • 95% utilisent l’électronique dans les moments précédant le coucher.
    • La lumière des écrans augmente la vigilance et inhibe la mélatonine, affectant le sommeil, la performance et l’humeur.
    • Un employé passe en moyenne 2 heures par jour à lutter contre les distractions.
    • Un cadre vérifie 30 sites par jour et a une activité sur son téléphone 110 fois par jour.
    • 60% des gens disent que leurs vacances traditionnelles n’allègent pas leur stress.
Connexion # déconnexion

Plus d’un milliard d’êtres humains ne sont que à quelques clics d’être amis sur Facebook. A la simple pression d’un bouton, nous communiquons avec presque n’importe qui, n’importe quand, n’importe où. Nous devenons une véritable communauté mondiale. C’est un beau moment pour être en vie. Cependant, la recherche montre que beaucoup d’entre nous se sentent tellement lié par la technologie que nous ne pouvons pas laisser un seul message ou un email filer sans y répondre immédiatement, sans un sentiment d’anxiété. Tous nos capteurs sont sollicités sans pour autant que l’on soit dans une qualité de présence. D’ailleurs êtes-vous là à 20 % ? A 80% ? Quand vous lisez mon texte ?

Etre constamment connecté a un impact sur notre santé car nous nous sentons constamment épuisés. Souvent, nous ne réalisons pas que d’être «always on » avec une surcharge d’information est la raison de mauvaises décisions, de notre stress ou de notre fatigue. Le cadre moyen passe plus de la moitié de sa vie éveillée à regarder un écran. L’impact psychologique, social et culturel négatif est réel. Etre multi-tâche sans baisser sa performance n’est pas dans nos cordes ! Les choses doivent changer.

Notre capacité à rester équilibrés en cette période de croissance technologique et à créer des relations saines avec nos appareils numériques va déterminer l’avenir de l’humanité. Beaucoup se rendent compte qu’ils sont affectés sur leur vie personnelle, leurs structures familiales et sociales, et commencent à s’interroger sur le rôle que jouent les écrans dans leur vie. Sur le plan économique, cela contribue au manque de productivité, la mauvaise prise de décisions, de gestion du temps, de concentration, et au final la maladie de l’employé et l’absence. Il est temps que la fin de l’ère de l’épuisement professionnel, du FOMO (Fear Of Missing Out – peur de rater des infos), du multi-tâches, de la dépendance technologique, de la fatigue et de la surcharge d’information soit proche. C’est un nouveau chapitre, l’occasion pour nous de redéfinir ce à quoi notre relation avec la technologie numérique ressemble, la façon dont nous vivons dans le monde du travail. Ici, il n’est pas seulement questions de débrancher, nous créons un espace et une expérience qui nos donne la liberté et le droit dont ils ont besoin, celui de décompresser vraiment et de nous reconnecter avec nous-mêmes, notre communauté, la nature et le monde en général. Ensemble, nous allons explorer les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante et nous allons agir pour re-créer un équilibre. Vous aurez la joie de vivre une expérience unique de pleine conscience / mindfulness, clés d’un leadership qui fera la différence, remettant la conscience au coeur des solutions.

Bénéfices

  • Découvrir la Mindfulness (l’attention à soi et aux autres).
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information.
  • Transmettre en entreprise une relation au digital, pour retrouver une vie plus équilibrée et éviter le burn out.
  • Cultiver des connaissances tirées de l’expérience.
  • Avoir une clarté, une vision et une créativité améliorées.
  • Décompresser, prendre conscience.
  • Intégrer cette perspective en restant connecté à soi et aux écrans.
  • Améliorer le sommeil profond et la concentration, baisser la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital.
Nombre de participants : entre 10 et 100
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 2h30
Objectifs

Objectifs

Public

Public

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 2h30 d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme
09h30 – Informations & conférence sur notre hyper connexion (30 min)
10h00 – Débranchage du pilote automatique – une Conf’Expérience

45 mn d’expérience de pleine conscience qui vous laisse sans voix (Silence / intériorité / prise de conscience)

      • Atelier de pleine conscience qui fait prendre conscience que dès que notre attention est libérée, le mental fait beaucoup de bruit
      • Opéra live & méditation
10h45 – Workshop (40 min)
      • Pour une co-construction des best pratiques à mettre en place pour vivre équilibré avec le digital en mini groupe (Tableau / résolutions / engagements)


Reprise des téléphones progressive et sensations de manque (5 min)

Nombre de participants : entre 10 et 100
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 7h00
Objectifs

Objectifs

Programme

Public

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 7h00 d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme

Se déroule en 4 temps de 12h à 19h :

1/ Débranchage du pilote automatique
      • Déjeuner en silence et pleine conscience qui nous fait prendre conscience que dès que notre attention est libérée, le mental fait beaucoup de bruit.
2/ Re-connexion au corps
      • Body scan et marche en pleine conscience pour descendre du mental à notre corps
3/ Informations et conférence sur notre hyper connexion (30 min)
4/ Workshop pour une co-construction de best pratiques à mettre en place pour vivre équilibré avec le digital
      • Tableau / résolutions / engagements


Reprise des téléphones progressive et sensations de manque

FORMATION GROUPE : 1 JOURNEE

Hyperconnexion & Déconnexion @work

Intégrer le droit à la déconnexion dans l’entreprise
Nombre de participants : entre 10 et 30
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 6 h
Objectifs

Instruire les salariés sur une bonne utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que de la vie personnelle et familiale pour :

  • Mieux comprendre les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante.
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information, conséquences de l’hyper connexion.
  • Insuffler dans l’entreprise une relation au digital pour un meilleur équilibre entre sphère professionnelle et sphère privée et éviter le burn out.
  • Améliorer le sommeil profond et la concentration, baisser la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
  • Voir plus loin que les écrans et améliorer la créativité individuelle et collective.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital. Retrouver le chemin de la connexion à soi en se libérant de celle des écrans.
Public
Cette formation cible toute personne désirant maîtriser sa relation aux outils numériques pour éviter l’hyper-connexion et ses impacts sur la santé.
Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 6h d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme
Une journée qui débute avec la « mise au placard » de tous les téléphones portables.
Puis la journée sera rythmée par des présentations sur les risques de l’hyper connexion, des « expériences » de la déconnexion et des ateliers / workshop pour co-créer des bonnes pratiques à adopter pour un bon équilibre dans notre rapport au digital au sein de l’entreprise.

La théorie : Les dangers de l’hyper connexion et les solutions pour en sortir

–> La loi sur le droit à la déconnexion en entreprise : rappel du texte de loi

–> Les risques de l’hyper connexion en général et plus particulièrement dans la sphère professionnelle :

      • Chiffres clés
      • Impact sur notre santé, nos relations avec les autres, les risques d’addiction
      • Passage en revue du glossaire de l’hyper-connecté : Tout savoir sur le JOMO, le FOMO, le Blurring et autres acronymes et anglicismes qui sont devenus notre quotidien.

–> Le stress, mieux le connaître pour mieux l’accepter

      • D’où vient-il ? Il est de plus en plus la conséquence de notre hyper connexion

La pratique par l’expérience
Cette journée alterne présentations théoriques et applications pratiques à travers :

–> Des méditations guidées « Digital Detox »… Pour vivre et ressentir en conscience.

–> Des exercices de marche consciente.

–> Des ateliers en mini-groupes puis en plénière sur comment bien gérer les outils numériques au quotidien.

–> La co-construction des best pratiques à mettre en place dans l’entreprise pour vivre équilibré avec le digital : Travail en mini groupe (Tableau / résolutions / engagements).

Des échanges avec la salle : questions/réponses et ressentis après chaque exercice.

–> Ressentis de la matinée, des méditations « Digital Detox » et de la marche consciente.

–> A la fin de la journée, chaque participant/mini groupe, présente ce qu’il pense mettre en place dès le lendemain en arrivant au travail, pour lui-même, pour ses équipes.

Cette formation alterne théorie et pratique.

Elle propose, pour une meilleure assimilation, d’expérimenter, à travers des exercices (méditation Digital Detox, marche consciente, ateliers en petits groupes …), qui pourront être ensuite intégrés dans une pratique quotidienne.

Les participants passeront du FOMO au JOMO. Certains se découvriront nomophobes, ou à la limite du binarisme…

Mais tous repartiront avec des solutions pratiques et pérennes pour une meilleure maitrise des doudous digitaux que sont devenus nos smartphones et autres écrans.

FORMATION GROUPE : 2 JOURS

De l’hyperconnexion @work à la reconnexion à soi

Intégrer le droit à la déconnexion dans l’entreprise
Nombre de participants : entre 10 et 30
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 2 x 6 h
La transition numérique révolutionne tout sur son passage et, au-delà de ce constat,
nous notons une mutation profonde et insidieuse des comportements sur
les interférences entre nouvelles technologies et êtres humains.
Objectifs

Accompagner les salariés sur une bonne utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect du droit à la déconnexion en entreprise en 7 points

1/L’attention diminue

Les sollicitations multiples et exponentielles dont nous faisons l’objet nous incitent à la polychronie. Notre acuité attentionnelle s’émousse et notre esprit vagabonde dans une frénésie de zapping. L’impact sur notre concentration est immense, et cette habileté se raréfie sous les assauts répétés de la multiplicité des informations à disposition.

2/L’écoute n’est plus la norme

L’hyper connexion chamboule nos relations car l’autre n’est plus l’objet de toute notre attention.

3/Le temps réseau fait son apparition

Une nouvelle relation au temps s’installe au détriment du “temps de l’horloge”. Le temps linéaire semble avoir vécu et le temps circulaire s’enrichit d’une notion supplémentaire : le « temps réseau » (Hassan 2003). Ce dernier introduit une nouvelle temporalité faite de pluralité, de flexibilité et surtout de discontinuité. Jusqu’à présent nous voulions un temps synchrone, or il devient asynchrone.

4/La patience diminue

Les pratiques digitales génèrent la culture de l’immédiateté, du “tout tout de suite” et de l’impériosité. Nos rythmes s’emballent sous leur impulsion et nous ne supportons plus d’attendre. L’impatience est de mise.

5/Le lien social se dégrade

La révolution digitale a fait voler en éclats les frontières sociales. Le monde est à notre portée via la fenêtre de nos écrans, ce qui nous confère une toute puissance et un pouvoir magique d’ubiquité. Le mot est lâché, scénariser sa vie en se distanciant par écrans interposés, en supprimant ce qui gêne ou au contraire en instaurant à volonté proximité fugitive ou focus appuyé.

6/Effets nuisibles sur notre santé

Là aussi les chercheurs alertent et parlent d’épidémie silencieuse, relatant les effets nuisibles sur la santé provoqués par les écrans et les réseaux sociaux, tant au niveau du développement cérébral, de l’acuité attentionnelle que sur notre santé psychique avec en filigrane un phénomène d’addiction, celui de la « nomophobie » qui consiste à ne pas supporter d’être sans son mobile. Mieux comprendre les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante aux pathologies de stress, désorganisation, culpabilisation, autoreproche, anxiété et dépression s’ajoutent une kyrielle de nouvelles maladies aux noms farfelus : nomophobie, binarisme, zombiquisme… Et la liste ne cesse de s’allonger.

7/Quelles solutions apporter dans l’entreprise
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information, conséquences de l’hyper connexion.
  • Insuffler dans l’entreprise une relation au digital pour un meilleur équilibre entre sphère professionnelle et sphère privée et éviter le burn out.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital. Retrouver le chemin de la connexion à soi en se libérant de celle des écrans.
Public

Cette formation cible toute personne désirant maîtriser sa relation aux outils numériques pour éviter l’hyper-connexion et ses impacts sur la santé.

Elle s’adresse aussi à toutes personnes souhaitant mettre en place en entreprise un rapport d’équilibre dans la relation au digital.

Envisager qu’il y a un autre chemin vers la réussite que celui qui a fini par normaliser le burn-out comme condition physique du dirigeant méritant.

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 2 x 6h d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme
Un séminaire qui débute avec la « mise au placard » de tous les téléphones portables.
Puis les journées seront rythmées par des présentations sur les risques de l’hyper-connexion, des « expériences » de la déconnexion et des ateliers / workshop pour co-créer des bonnes pratiques à adopter pour un bon équilibre dans notre rapport au digital au sein de l’entreprise.

La théorie : Les dangers de l’hyper connexion et les solutions pour en sortir

–> La loi sur le droit à la déconnexion en entreprise : rappel du texte de loi

–> Les risques de l’hyper connexion en général et plus particulièrement dans la sphère professionnelle :

      • Chiffres clés
      • Impact sur notre santé, nos relations avec les autres, les risques d’addiction
      • Passage en revue du glossaire de l’hyper-connecté : Tout savoir sur le JOMO, le FOMO, le Blurring et autres acronymes et anglicismes qui sont devenus notre quotidien.

–> Le stress, mieux le connaître pour mieux l’accepter

      • D’où vient-il ? Il est de plus en plus la conséquence de notre hyper connexion

La pratique par l’expérience
Ces deux jours alternent présentations théoriques et applications pratiques à travers :

–> Des méditations guidées « Digital Detox »… Pour vivre et ressentir en conscience.

–> Des exercices de marche consciente.

–> Des ateliers en mini-groupes puis en plénière sur comment bien gérer les outils numériques au quotidien.

–> La co-construction des best pratiques à mettre en place dans l’entreprise pour vivre équilibré avec le digital : Travail en mini groupe (Tableau / résolutions / engagements).

Des échanges avec la salle : questions/réponses et ressentis après chaque exercice.

–> Ressentis de la matinée, des méditations « Digital Detox » et de la marche consciente.

–> A la fin de chaque journée, les participants, organisés en mini groupes, présentent ce qu’ils pensent mettre en place après ce séminaire de déconnexion, dès leur retour au bureau, pour eux-mêmes, pour leurs équipes.

Cette formation alterne théorie et pratique.

Elle propose, pour une meilleure assimilation, d’expérimenter, à travers des exercices (méditation Digital Detox, marche consciente, ateliers en petits groupes …), qui pourront être ensuite intégrés dans une pratique quotidienne.

Les participants passeront du FOMO au JOMO. Certains se découvriront nomophobes, ou à la limite du binarisme…

Mais tous repartiront avec des solutions pratiques et pérennes pour une meilleure maitrise des doudous digitaux que sont devenus nos smartphones et autres écrans.

Nombre de participants : maximum 20
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 6 semaines (2h30 / semaine)
L’hyper connexion envahit notre vie privée et professionnelle. Notre mental est pris en otage…
Objectifs

Convaincue que l’hyper-connexion nous change à l’intérieur, atrophie nos énergies et change nos modes relationnels, je réalise que ce qu’il y a de plus précieux dans l’humain reste caché…

Gouverné par l’urgence, par la quantification de soi qui ôte toute humanité, en réduisant les individus et leurs comportements à une masse de données, le sujet de notre propre responsabilité est une des clés quand on sait que des millions d’heures sont simplement volées à la vie des gens, manipulés tous les jours de leur vie.

La dictature du « like » et des « followers » nous piège et nos outils numériques révolutionnent notre rapport au temps et aux autres. Les sollicitations multiples et exponentielles  piratent notre attention. Elles nous promettent trois mirages :

  • que nous pouvons porter notre attention n’importe où,
  • que l’on sera toujours entendu
  • que nous n’aurons jamais à affronter la solitude.

Suivre un programme MB-DD permet d’installer dans sa routine quotidienne la méditation de pleine conscience et l’engagement dans sa relation avec son doudou digital que l’on prend pour conserver sa motivation tout au long du programme.

Suivre cette formation permet également de se familiariser avec de nombreux concepts qu’on ne nous a jamais appris alors qu’ils sont simplement essentiels :

  • prendre conscience du pilote automatique,
  • se reconnecter à son corps,
  • distinguer réponse et réaction,
  • être présent,
  • comprendre l’épidémie silencieuse de cette hyper connexion, sur notre santé, les pathologies comme le FOMO (Fear Of Missing Out ), le syndrome de la main vide, le Blurring, la zappite et bien d’autres encore.

Enfin, cela permet de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes préoccupations, ces préoccupations très personnelles et intimes dont on n’ose pas parler au quotidien avec nos collègues ou nos proches. Le besoin de se retrouver avec soi, d’aller au-delà des clés qu’on nous donne habituellement, de se reconnecter avec autre chose.

Les symptômes de l’hyper connexion

Les pathologies de l’hyper connexion sont nombreuses : stress, désorganisation, culpabilisation, auto-reproche, anxiété et dépression. S’y ajoutent une kyrielle de nouvelles pathologies aux noms farfelus : nomophobie, binarisme, zombiquisme… Et la liste ne cesse de s’allonger.

Le taux de cortisol (l’hormone du stress) explose et dérègle le fonctionnement du corps en occasionnant des symptômes tels que la perte de sommeil, l’irritabilité, le défaut de mémorisation, l’épuisement voir un début de burn out digital. 

En cause, la femme et l’homme capables de tout sacrifier au nom de la réussite. Comme si l’idée du succès était liée à celle de la souffrance et du sacrifice.

Cette course à la réussite entrepreneuriale a fini par normaliser le burn-out comme condition physique de l’entrepreneur méritant.

Nous utiliserons de plus en plus d’applis persuasives et les géants de la tech continueront à mettre en oeuvre les mécanismes de persuasion. Il ne reste donc plus qu’à mettre en place des stratégies de contournement…

Alors, soit on devient des poulets d’élevage avec des puces de la Silicon Valley connectées à la matrice, soit on fait en sorte que la technologie ne nous asservisse pas en intégrant un programme qui permet de se réapproprier son attention, de la muscler

C’est ce que je vous propose à travers ce programme de 6 semaines + 1 journée de pratique intensive.
Public

Public

Pré-requis

Aucun

Certification

Aucun

Programme

>> Durée : 6 séances en groupe de 2H30 + 1 journée de pratique intensive (10h-16h)

>> Format : Séances collectives

>> Support : 6 pistes MP3 de pratique guidée + mon dernier livre « Déconnecte si tu oses – Digital Detox et des heures de vies en plus » – Dunod sept. 2019

>> Tarif : 400 €TTC (tarif particulier)

Déroulé des 6 semaines
Semaine #1 – Commencer là où nous sommes et état des lieux digital

Apprendre à reconnaitre le mode automatique et en sortir intentionnellement

Suis-je équilibré, dépendant, total addict au digital ?

  • Prendre conscience de sa relation au digital, un début essentiel.
  • S’aider de la pratique de la méditation pleine conscience pour évaluer sa dépendance et peu à peu s’en détacher.
Semaine #2 – Rencontrer le corps et muscler l’attention / Constats sur la santé

Conscience du corps et de la respiration dans les moments de stress

J’apprends à m’offrir des pauses digitales

  • Ressentir les effets de la déconnexion en pleine conscience
  • Échanger avec les autres participants sur ses ressentis
Semaine #3 – Rester présent

Découvrir différentes manières d’être présent et les cultiver

FREE ZONE à créer et fake life à identifier

Semaine #4 – Résistances et réactivité

Qu’est-ce que ce stress ? Observer notre réactivité au stress avec curiosité et ouverture.

Comment faire face aux situations d’hyper connexion stressantes avec conscience.

Bien sans mon cell

  • Passer du FOMO (Fear Of Missing Out) au JOMO (Joy Of Missing Out)
  • Découvrir les bienfaits de la reconnexion à soi
Semaine #5 – Cheminer vers l’autonomie

Oser l’ennui régénérateur (sans son doudou digital)

  • S’offrir des moments de solitude, une respiration précieuse qui fait prendre conscience de soi et des autres.
Semaine #6 – Continuer après…

Comment stabiliser les acquis et continuer après le programme.

Bénéfices
Alors que grandit le débat sur l’économie de l’attention et la responsabilité du design dans l’addiction aux technologies, dénoncées aux Etats-Unis ou en France


« La réponse à cette dépendance n’est pas l’abstinence parce que ça serait transférer ailleurs. La réponse est de connecter les gens  à eux et entre eux. »

Restons ouverts, très humbles, et utilisons des pratiques ancestrales qui ont fait leur preuves depuis des centaines d’années

Le cerveau est très plastique, il est prêt à aller dans le sens qu’on lui demande si on l’amène dans la situation de travailler sa puissance de concentration. Il est scientifiquement prouvé que le travail de méditation a un impact au niveau cellulaire pour lui rendre cet équilibre nécessaire entre hyper connexion et connexion.

    • Meilleure gestion des situations de stress et des émotions
    • Qualité de vie et bien-être au travail
    • Prise de recul et clarté dans la prise de décision
    • Meilleure gestion du changement et de l’incertitude
    • Développement de l’intelligence émotionnelle et collective
    • Apprendre à vivre le moment présent et développer sa sérénité, dans son organisation et sa relation aux autres
    • Améliorer l’estime de soi
    • Mieux se connaître et mieux découvrir les autres

DROIT à la déconnexion
Tout va toujours plus vite. Avec quelles conséquences ?
Enquête sur un hold-up attentionnel massif

Nombre de participants : entre 10 et 800
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 1h30
La transition numérique emporte tout sur son passage et au-delà de ce constat, nous notons une mutation profonde et insidieuse des comportements. Cette révolution digitale a fait voler en éclats les frontières sociales, comme si le monde était à notre portée via nos écrans, nous conférant une toute puissance et un pouvoir magique d’ubiquité. Les pratiques digitales génèrent la culture de l’immédiateté, du « tout tout de suite » réduisant notre patience en peau de chagrin. . La dictature du « like » et des « followers » révolutionne notre rapport au temps et aux autres et modifie notre écologie intérieure. Les sollicitations multiples piratent notre attention. Cette épidémie silencieuse qu’est L’hyper connexion a clairement des effets nuisibles sur la santé et devient un enjeu de Santé Publique. Les anthropologues s’agitent, les politiques s’interrogent, les psychologues alertent et les neurologues, les médecins accompagnent péniblement les détériorations de notre santé mentale. Ensemble nous devons apprendre à nous reconnecter.
Le développement formidable des technologies ouvre la perspective d’une ère nouvelle, le passage du web au mobile nous fait entrer dans un stade supérieur de l’hyper-connexion, où la vie se commandera et se partagera du bout du pouce, sur l’écran d’une tablette, autant de facilités inouïes et d’abondance, autant de domination et d’aliénation.

Public

Cette Conf’expérience d’1 heure s’adresse à tous les managers qui cherchent à donner un coup d’avance à leur entreprise.

Pré-requis

Aucun.

Certification

Aucun.

Programme

>> 20 mn : Informations, chiffres clés & conférence sur notre hyper-connexion
>> 40 mn : Vivre l’expérience de la mindfulness
>> 10 mn : Comment intégrer dans votre entreprise cette notion de partage
>> 15 mn : Questions / échanges

Est-on capable d’évaluer les coûts cachés imputables au manque d’attention et à l’absence de gestes bienveillants ? Aux pertes de confiance ou de sens ? Au stress et à la (dé)pression ?

En fournissant une expérience qui nourrit l’esprit et le corps sans les distractions numériques, nous prenons conscience des conséquences de la connexion et les bénéfices de la déconnexion, afin que vous puissiez transmettre cette expérience au sein de votre entreprise et réévaluer votre relation avec la technologie numérique. Ensemble, nous allons redéfinir ce que signifie être connecté, pour une vie réelle et digitale. Faire une pause, prendre de grandes respirations, s’interroger sur la technologie, regarder et réfléchir ce que cela provoque afin de développer des habitudes conscientes et renouer avec ce qui est le plus important pour vous.

    • 61% d’entre nous avouent être accro à internet et à leurs appareils.
    • 50% préfèrent communiquer numériquement que physiquement au travail, même à 10 mn de distance.
    • 67% vérifient leur appareil même lorsqu’il ne sonne pas ou ne vibre pas.
    • Le Français moyen consacre 35% de son temps de loisirs au web.
    • 95% utilisent l’électronique dans les moments précédant le coucher.
    • La lumière des écrans augmente la vigilance et inhibe la mélatonine, affectant le sommeil, la performance et l’humeur.
    • Un employé passe en moyenne 2 heures par jour à lutter contre les distractions.
    • Un cadre vérifie 30 sites par jour et a une activité sur son téléphone 110 fois par jour.
    • 60% des gens disent que leurs vacances traditionnelles n’allègent pas leur stress.
Connexion # déconnexion

Plus d’un milliard d’êtres humains ne sont que à quelques clics d’être amis sur Facebook. A la simple pression d’un bouton, nous communiquons avec presque n’importe qui, n’importe quand, n’importe où. Nous devenons une véritable communauté mondiale. C’est un beau moment pour être en vie. Cependant, la recherche montre que beaucoup d’entre nous se sentent tellement lié par la technologie que nous ne pouvons pas laisser un seul message ou un email filer sans y répondre immédiatement, sans un sentiment d’anxiété. Tous nos capteurs sont sollicités sans pour autant que l’on soit dans une qualité de présence. D’ailleurs êtes-vous là à 20 % ? A 80% ? Quand vous lisez mon texte ?

Etre constamment connecté a un impact sur notre santé car nous nous sentons constamment épuisés. Souvent, nous ne réalisons pas que d’être «always on » avec une surcharge d’information est la raison de mauvaises décisions, de notre stress ou de notre fatigue. Le cadre moyen passe plus de la moitié de sa vie éveillée à regarder un écran. L’impact psychologique, social et culturel négatif est réel. Etre multi-tâche sans baisser sa performance n’est pas dans nos cordes ! Les choses doivent changer.

Notre capacité à rester équilibrés en cette période de croissance technologique et à créer des relations saines avec nos appareils numériques va déterminer l’avenir de l’humanité. Beaucoup se rendent compte qu’ils sont affectés sur leur vie personnelle, leurs structures familiales et sociales, et commencent à s’interroger sur le rôle que jouent les écrans dans leur vie. Sur le plan économique, cela contribue au manque de productivité, la mauvaise prise de décisions, de gestion du temps, de concentration, et au final la maladie de l’employé et l’absence. Il est temps que la fin de l’ère de l’épuisement professionnel, du FOMO (Fear Of Missing Out – peur de rater des infos), du multi-tâches, de la dépendance technologique, de la fatigue et de la surcharge d’information soit proche. C’est un nouveau chapitre, l’occasion pour nous de redéfinir ce à quoi notre relation avec la technologie numérique ressemble, la façon dont nous vivons dans le monde du travail. Ici, il n’est pas seulement questions de débrancher, nous créons un espace et une expérience qui nos donne la liberté et le droit dont ils ont besoin, celui de décompresser vraiment et de nous reconnecter avec nous-mêmes, notre communauté, la nature et le monde en général. Ensemble, nous allons explorer les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante et nous allons agir pour re-créer un équilibre. Vous aurez la joie de vivre une expérience unique de pleine conscience / mindfulness, clés d’un leadership qui fera la différence, remettant la conscience au coeur des solutions.

Bénéfices

  • Découvrir la Mindfulness (l’attention à soi et aux autres).
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information.
  • Transmettre en entreprise une relation au digital, pour retrouver une vie plus équilibrée et éviter le burn out.
  • Cultiver des connaissances tirées de l’expérience.
  • Avoir une clarté, une vision et une créativité améliorées.
  • Décompresser, prendre conscience.
  • Intégrer cette perspective en restant connecté à soi et aux écrans.
  • Améliorer le sommeil profond et la concentration, baisser la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital.
Nombre de participants : entre 10 et 100
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 2h30
Objectifs

Objectifs

Public

Public

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 2h30 d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme

09h30 – Informations & conférence sur notre hyper connexion (30 min)

10h00 – Débranchage du pilote automatique – une Conf’Expérience
45 mn d’expérience de pleine conscience qui vous laisse sans voix (Silence / intériorité / prise de conscience)

      • Atelier de pleine conscience qui fait prendre conscience que dès que notre attention est libérée, le mental fait beaucoup de bruit
      • Opéra live & méditation

10h45 – Workshop (40 min) pour une co-construction de best pratiques à mettre en place pour vivre équilibré avec le digital en mini group (Tableau / résolution / engagements)

Reprise des téléphones progressive et sensations de manque (5 min)

Nombre de participants : entre 10 et 100
Nombre d’intervenants : 2
Durée : 7h00
Objectifs

Objectifs

Programme

Public

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 7h00 d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme

Se déroule en 4 temps de 12h à 19h

1 – Débranchage du pilote automatique
Déjeuner en silence et pleine conscience qui nous fait prendre conscience que dès que notre attention est libérée, le mental fait beaucoup de bruit.

2 – Re-connexion au corps
Body scan et marche en pleine conscience pour descendre du mental à notre corps

3 – Informations et conférence sur notre hyper connexion (30 mn)

4 – Workshop pour une co-construction de best pratiques à mettre en place pour vivre équilibré avec le digital
Tableau / résolution / engagements

Reprise des téléphones progressive et sensations de manque

FORMATION GROUPE : 1 JOURNEE

Hyperconnexion & Déconnexion @work

Intégrer le droit à la déconnexion dans l’entreprise
Nombre de participants : entre 10 et 30
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 6 h
Objectifs

Instruire les salariés sur une bonne utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que de la vie personnelle et familiale pour :

  • Mieux comprendre les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante.
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information, conséquences de l’hyper connexion.
  • Insuffler dans l’entreprise une relation au digital pour un meilleur équilibre entre sphère professionnelle et sphère privée et éviter le burn out.
  • Améliorer le sommeil profond et la concentration, baisser la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
  • Voir plus loin que les écrans et améliorer la créativité individuelle et collective.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital. Retrouver le chemin de la connexion à soi en se libérant de celle des écrans.
Public

Cette formation cible toute personne désirant maîtriser sa relation aux outils numériques pour éviter l’hyper-connexion et ses impacts sur la santé.

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 6h d’affilée.

Certification

Aucun.
Programme
Une journée qui débute avec la « mise au placard » de tous les téléphones portables.

Puis la journée sera rythmée par des présentations sur les risques de l’hyper connexion, des « expériences » de la déconnexion et des ateliers / workshop pour co-créer des bonnes pratiques à adopter pour un bon équilibre dans notre rapport au digital au sein de l’entreprise.

La théorie : Les dangers de l’hyper connexion et les solutions pour en sortir
–> La loi sur le droit à la déconnexion en entreprise : rappel du texte de loi
–> Les risques de l’hyper connexion en général et plus particulièrement dans la sphère professionnelle :
  • Chiffres clés
  • Impact sur notre santé, nos relations avec les autres, les risques d’addiction
  • Passage en revue du glossaire de l’hyper-connecté : Tout savoir sur le JOMO, le FOMO, le Blurring et autres acronymes et anglicismes qui sont devenus notre quotidien.
–> Le stress, mieux le connaître pour mieux l’accepter
  • D’où vient-il ? Il est de plus en plus la conséquence de notre hyper connexion

La pratique par l’expérience
Cette journée alterne présentations théoriques et applications pratiques à travers :
–> Des méditations guidées « Digital Detox »… Pour vivre et ressentir en conscience.
–> Des exercices de marche consciente.
–> Des ateliers en mini-groupes puis en plénière sur comment bien gérer les outils numériques au quotidien.
–> La co-construction des best pratiques à mettre en place dans l’entreprise pour vivre équilibré avec le digital : Travail en mini groupe (Tableau / résolutions / engagements).

Des échanges avec la salle : questions/réponses et ressentis après chaque exercice.
–> Ressentis de la matinée, des méditations « Digital Detox » et de la marche consciente.
–> A la fin de la journée, chaque participant/mini groupe, présente ce qu’il pense mettre en place dès le lendemain en arrivant au travail, pour lui-même, pour ses équipes.

Cette formation alterne théorie et pratique.
Elle propose, pour une meilleure assimilation, d’expérimenter, à travers des exercices (méditation Digital Detox, marche consciente, ateliers en petits groupes …), qui pourront être ensuite intégrés dans une pratique quotidienne.

Les participants passeront du FOMO au JOMO. Certains se découvriront nomophobes, ou à la limite du binarisme…

Mais tous repartiront avec des solutions pratiques et pérennes pour une meilleure maitrise des doudous digitaux que sont devenus nos smartphones et autres écrans.

FORMATION GROUPE : 2 JOURS

De l’hyperconnexion @work à la reconnexion à soi

Intégrer le droit à la déconnexion dans l’entreprise
Nombre de participants : entre 10 et 30
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 2 x 6 h
La transition numérique révolutionne tout sur son passage et, au-delà de ce constat,
nous notons une mutation profonde et insidieuse des comportements sur
les interférences entre nouvelles technologies et êtres humains.
Objectifs
Accompagner les salariés sur une bonne utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect du droit à la déconnexion en entreprise en 7 points :

1 / L’attention diminue
Les sollicitations multiples et exponentielles dont nous faisons l’objet nous incitent à la polychronie. Notre acuité attentionnelle s’émousse et notre esprit vagabonde dans une frénésie de zapping. L’impact sur notre concentration est immense, et cette habileté se raréfie sous les assauts répétés de la multiplicité des informations à disposition.

2 / L’écoute n’est plus la norme
L’hyper connexion chamboule nos relations car l’autre n’est plus l’objet de toute notre attention.

3 / Le temps réseau fait son apparition
Une nouvelle relation au temps s’installe au détriment du “temps de l’horloge”. Le temps linéaire semble avoir vécu et le temps circulaire s’enrichit d’une notion supplémentaire : le « temps réseau » (Hassan 2003). Ce dernier introduit une nouvelle temporalité faite de pluralité, de flexibilité et surtout de discontinuité. Jusqu’à présent nous voulions un temps synchrone, or il devient asynchrone.

4 / La patience diminue
Les pratiques digitales génèrent la culture de l’immédiateté, du “tout tout de suite” et de l’impériosité. Nos rythmes s’emballent sous leur impulsion et nous ne supportons plus d’attendre. L’impatience est de mise.

5 / Le lien social se dégrade
La révolution digitale a fait voler en éclats les frontières sociales. Le monde est à notre portée via la fenêtre de nos écrans, ce qui nous confère une toute puissance et un pouvoir magique d’ubiquité. Le mot est lâché, scénariser sa vie en se distanciant par écrans interposés, en supprimant ce qui gêne ou au contraire en instaurant à volonté proximité fugitive ou focus appuyé.

6 / Effets nuisibles sur notre santé
Là aussi les chercheurs alertent et parlent d’épidémie silencieuse, relatant les effets nuisibles sur la santé provoqués par les écrans et les réseaux sociaux, tant au niveau du développement cérébral, de l’acuité attentionnelle que sur notre santé psychique avec en filigrane un phénomène d’addiction, celui de la « nomophobie » qui consiste à ne pas supporter d’être sans son mobile. Mieux comprendre les implications physiques, psychologiques et sociales de notre connectivité constante aux pathologies de stress, désorganisation, culpabilisation, autoreproche, anxiété et dépression s’ajoutent une kyrielle de nouvelles maladies aux noms farfelus : nomophobie, binarisme, zombiquisme… Et la liste ne cesse de s’allonger.

7 / Quelles solutions apporter dans l’entreprise
  • Réduire l’anxiété, la dépendance technologique, le stress, la fatigue et la surcharge d’information, conséquences de l’hyper connexion.
  • Insuffler dans l’entreprise une relation au digital pour un meilleur équilibre entre sphère professionnelle et sphère privée et éviter le burn out.
  • Co-créer des bonnes pratiques pour un équilibre dans notre rapport au digital. Retrouver le chemin de la connexion à soi en se libérant de celle des écrans.
Public

Cette formation cible toute personne désirant maîtriser sa relation aux outils numériques pour éviter l’hyper-connexion et ses impacts sur la santé.

Elle s’adresse aussi à toutes personnes souhaitant mettre en place en entreprise un rapport d’équilibre dans la relation au digital.

Envisager qu’il y a un autre chemin vers la réussite que celui qui a fini par normaliser le burn-out comme condition physique du dirigeant méritant.

Pré-requis

Aucun, sauf à être capable de se passer de son téléphone portable 2 x 6h d’affilée.

Certification

Aucun.

Programme
Un séminaire qui débute avec la « mise au placard » de tous les téléphones portables.

Puis les journées seront rythmées par des présentations sur les risques de l’hyper connexion, des « expériences » de la déconnexion et des ateliers / workshop pour co-créer des bonnes pratiques à adopter pour un bon équilibre dans notre rapport au digital au sein de l’entreprise.

La théorie : Les dangers de l’hyper connexion et les solutions pour en sortir
–> La loi sur le droit à la déconnexion en entreprise : rappel du texte de loi
–> Les risques de l’hyper connexion en général et plus particulièrement dans la sphère professionnelle :
  • Chiffres clés
  • Impact sur notre santé, nos relations avec les autres, les risques d’addiction
  • Passage en revue du glossaire de l’hyper-connecté : Tout savoir sur le JOMO, le FOMO, le Blurring et autres acronymes et anglicismes qui sont devenus notre quotidien.
–> Le stress, mieux le connaître pour mieux l’accepter
  • D’où vient-il ? Il est de plus en plus la conséquence de notre hyper connexion

La pratique par l’expérience
Ces deux jours alternent présentations théoriques et applications pratiques à travers :
–> Des méditations guidées « Digital Detox »… Pour vivre et ressentir en conscience.
–> Des exercices de marche consciente.
–> Des ateliers en mini-groupes puis en plénière sur comment bien gérer les outils numériques au quotidien.
–> La co-construction des best pratiques à mettre en place dans l’entreprise pour vivre équilibré avec le digital : Travail en mini groupe (Tableau / résolutions / engagements).

Des échanges avec la salle : questions/réponses et ressentis après chaque exercice.
–> Ressentis de la matinée, des méditations « Digital Detox » et de la marche consciente.
–> A la fin de chaque journée, les participants, organisés en mini groupe, présentent ce qu’ils pensent mettre en place après ce séminaire de déconnexion, dès leur retour au bureau, pour eux-mêmes, pour leurs équipes.

Cette formation alterne théorie et pratique.
Elle propose, pour une meilleure assimilation, d’expérimenter, à travers des exercices (méditation Digital Detox, marche consciente, ateliers en petits groupes …), qui pourront être ensuite intégrés dans une pratique quotidienne.

Les participants passeront du FOMO au JOMO. Certains se découvriront nomophobes, ou à la limite du binarisme…

Mais tous repartiront avec des solutions pratiques et pérennes pour une meilleure maîtrise des doudous digitaux que sont devenus nos smartphones et autres écrans.

Nombre de participants : maximum 20
Nombre d’intervenant : 1
Durée : 6 semaines (2h30 / semaine)
L’hyper connexion envahit notre vie privée et professionnelle. Notre mental est pris en otage…
Objectifs

Convaincue que l’hyper-connexion nous change à l’intérieur, atrophie nos énergies et change nos modes relationnels, je réalise que ce qu’il y a de plus précieux dans l’humain reste caché…

Gouverné par l’urgence, par la quantification de soi qui ôte toute humanité, en réduisant les individus et leurs comportements à une masse de données, le sujet de notre propre responsabilité est une des clés quand on sait que des millions d’heures sont simplement volées à la vie des gens, manipulés tous les jours de leur vie.

La dictature du « like » et des « followers » nous piège et nos outils numériques révolutionnent notre rapport au temps et aux autres. Les sollicitations multiples et exponentielles  piratent notre attention. Elles nous promettent trois mirages :
  • que nous pouvons porter notre attention n’importe où,
  • que l’on sera toujours entendu
  • que nous n’aurons jamais à affronter la solitude.

Suivre un programme MB-DD permet d’installer dans sa routine quotidienne la méditation de pleine conscience et l’engagement dans sa relation avec son doudou digital que l’on prend pour conserver sa motivation tout au long du programme.

Suivre cette formation permet également de se familiariser avec de nombreux concepts qu’on ne nous a jamais appris alors qu’ils sont simplement essentiels :
  • prendre conscience du pilote automatique,
  • se reconnecter à son corps,
  • distinguer réponse et réaction,
  • être présent,
  • comprendre l’épidémie silencieuse de cette hyper connexion, sur notre santé, les pathologies comme le FOMO (Fear Of Missing Out ), le syndrome de la main vide, le Blurring, la zappite et bien d’autres encore.

Enfin, cela permet de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes préoccupations, ces préoccupations très personnelles et intimes dont on n’ose pas parler au quotidien avec nos collègues ou nos proches. Le besoin de se retrouver avec soi, d’aller au-delà des clés qu’on nous donne habituellement, de se reconnecter avec autre chose.

Les symptômes de l’hyper connexion

Les pathologies de l’hyper connexion sont nombreuses : stress, désorganisation, culpabilisation, auto-reproche, anxiété et dépression. S’y ajoutent une kyrielle de nouvelles pathologies aux noms farfelus : nomophobie, binarisme, zombiquisme… Et la liste ne cesse de s’allonger.

Le taux de cortisol (l’hormone du stress) explose et dérègle le fonctionnement du corps en occasionnant des symptômes tels que la perte de sommeil, l’irritabilité, le défaut de mémorisation, l’épuisement voir un début de burn out digital. 

En cause, la femme et l’homme capables de tout sacrifier au nom de la réussite. Comme si l’idée du succès était liée à celle de la souffrance et du sacrifice.

Cette course à la réussite entrepreneuriale a fini par normaliser le burn-out comme condition physique de l’entrepreneur méritant.

Nous utiliserons de plus en plus d’applis persuasives et les géants de la tech continueront à mettre en oeuvre les mécanismes de persuasion. Il ne reste donc plus qu’à mettre en place des stratégies de contournement…

Alors, soit on devient des poulets d’élevage avec des puces de la Silicon Valley connectées à la matrice, soit on fait en sorte que la technologie ne nous asservisse pas en intégrant un programme qui permet de se réapproprier son attention, de la muscler

C’est ce que je vous propose à travers ce programme de 6 semaines + 1 journée de pratique intensive.
Pré-requis

Aucun.

Certification

Aucun.

Programme

>> Durée : 6 séances en groupe de 2H30 + 1 journée de pratique intensive (10h-16h)
>> Format : Séances collectives
>> Support : 6 pistes MP3 de pratique guidée + mon dernier livre « Déconnecte si tu oses – Digital Detox et des heures de vies en plus » – Dunod sept. 2019
>> Tarif : 400 €TTC (tarif particulier)

Déroulé des 6 semaines
Semaine #1 – Commencer là où nous sommes et état des lieux digital
Apprendre à reconnaître le mode automatique et en sortir intentionnellement

Suis-je équilibré, dépendant, total addict au digital ?
  • Prendre conscience de sa relation au digital, un début essentiel.
  • S’aider de la pratique de la méditation pleine conscience pour évaluer sa dépendance et peu à peu s’en détacher.
Semaine #2 – Rencontrer le corps et muscler l’attention / Constats sur la santé
Conscience du corps et de la respiration dans les moments de stress
J’apprends à m’offrir des pauses digitales
  • Ressentir les effets de la déconnexion en pleine conscience
  • Échanger avec les autres participants sur ses ressentis

Semaine #3 – Rester présent
Découvrir différentes manières d’être présent et les cultiver
FREE ZONE à créer et fake life à identifier

Semaine #4 – Résistances et réactivité
Qu’est-ce que ce stress ? Observer notre réactivité au stress avec curiosité et ouverture.
Comment faire face aux situations d’hyper connexion stressantes avec conscience.
Bien sans mon cell
  • Passer du FOMO (Fear Of Missing Out) au JOMO (Joy Of Missing Out)
  • Découvrir les bienfaits de la reconnexion à soi
Semaine #5 – Cheminer vers l’autonomie
Oser l’ennui régénérateur (sans son doudou digital)
  • S’offrir des moments de solitude, une respiration précieuse qui fait prendre conscience de soi et des autres.

Semaine #6 – Continuer après…
Comment stabiliser les acquis et continuer après le programme.

Bénéfices

Alors que grandit le débat sur l’économie de l’attention et la responsabilité du design dans l’addiction aux technologies, dénoncées aux Etats-Unis ou en France

« La réponse à cette dépendance n’est pas l’abstinence parce que ça serait transférer ailleurs. La réponse est de connecter les gens à eux et entre eux. »

Restons ouverts, très humbles, et utilisons des pratiques ancestrales qui ont fait leur preuve depuis des centaines d’années.

Le cerveau est très plastique, il est prêt à aller dans le sens qu’on lui demande si on l’amène dans la situation de travailler sa puissance de concentration. Il est scientifiquement prouvé que le travail de méditation a un impact au niveau cellulaire pour lui rendre cet équilibre nécessaire entre hyper connexion et connexion.

  • Meilleure gestion des situations de stress et des émotions
  • Qualité de vie et bien-être au travail
  • Prise de recul et clarté dans la prise de décision
  • Meilleure gestion du changement et de l’incertitude
  • Développement de l’intelligence émotionnelle et collective
  • Apprendre à vivre le moment présent et développer sa sérénité, dans son organisation et sa relation aux autres
  • Améliorer l’estime de soi
  • Mieux se connaître et mieux découvrir les autres
Public

Public

Intéressé par ces ateliers : contactez-nous

hello@digitaldetoxinstitute.com

« L’heure du réveil, bien sûr tu l’as choisie sur ton téléphone portable. Mais une fois qu’il sonne, c’est terminé, la mécanique se lance. Par confort apparent, par réflexe naturel, tu as laissé le volant de ton être à la machine en toi, le pilote automatique. C’est lui qui vérifie tes textos, ta boîte mail, Facebook, Snapchat, Instagram, Flickr »

On manque d’attention à soi et aux autres. L’attention a un statut de « super star » pour moi. On parle même d’une économie de l’attention comme cœur de l’économie de demain. La présence et l’attention ont toujours été des valeurs, mais aujourd’hui il y a un fait nouveau, ce n’est pas la connexion, car c’est un outil formidable, c’est l’hyperconnexion, qui nous entraine doucement vers un risque puissance 10 de déconnexion à nous même, donc aux autres, qui mène vers le burn out.

Intéressé par ces ateliers : contactez-moi

hello@digitaldetoxinstitute.com

« L’heure du réveil, bien sûr tu l’as choisie sur ton téléphone portable. Mais une fois qu’il sonne, c’est terminé, la mécanique se lance. Par confort apparent, par réflexe naturel, tu as laissé le volant de ton être à la machine en toi, le pilote automatique. C’est lui qui vérifie tes textos, ta boîte mail, Facebook, Snapchat, Instagram, Flickr »

On manque d’attention à soi et aux autres. L’attention a un statut de « super star » pour moi. On parle même d’une économie de l’attention comme cœur de l’économie de demain. La présence et l’attention ont toujours été des valeurs, mais aujourd’hui il y a un fait nouveau, ce n’est pas la connexion, car c’est un outil formidable, c’est l’hyperconnexion, qui nous entraine doucement vers un risque puissance 10 de déconnexion à nous même, donc aux autres, qui mène vers le burn out.